Chlamydoselachus tobleri

LERICHE, 1929


Classification: Elasmobranchii Hexanchiformes Chlamydoselachidae

Reference of the original description
LERICHE, M. (1929)
Sur une forme nouvelle du genre Chlamydoselachus (C. tobleri) rejetée par le volcan de boue de Chagonary (île de la Trinité, Petites-Antilles). Bulletin de la Société Belge de Géologié, de Paléontologie et d'Hydrologie, 38 (1): 55–58, 2 fig.

Image of the original description

Chlamydoselachus tobleri LERICHE, 1929; image of the original description, p. 57

Synonyms / new combinations and misspellings
Chlamydoselachoides tobleri, Chlamydoselachus cf. tobleri

Types
Chlamydoselachus tobleri
Holotype: XXX: maybe lost;


Description:


Citation: Chlamydoselachus tobleri LERICHE, 1929: In: Database of fossil elasmobranch teeth www.shark-references.com, World Wide Web electronic publication, Version 06/2021

No image available.
Please send your images of "Chlamydoselachus tobleri" to
info@shark-references.com

Distribution Geographic
type locality: Island of Trinidad, mud volcano at Chagonary Point (replaced by Pta Chaguaray, THOMPSON, R.W. 1959, Pre-British Place-Names in Trinidad, p.146), district Oropuche [1441];


Distribution of Chlamydosechidae show google map

Distribution Strategraphy
Oligocene or Miocene [1441];

Material
one tooth [1441]; lost [2517]

Description
Original diagnose after LERICHE, 1928 [1441]: La dent rejetée par le volcan de boue de Chagonary (île de la Trinité) (fig. dans le texte, p. 57) montre les trois cônes dont se compose la couronne dans les dents du genre Chlamydoselachus. Elle présente, en outre, entre le cône médian et les cônes externes, une paire de denticules longs et minces. Elle diffère à la fois des dents de l'unique espèce fossile connue jusqu'ici, C. Lawleyi, et des dents de l'espèce vivante, C. anguineus, et elle indique, pour la forme à laquelle elle appartient, une taille double de celle de ces deux espèces. Elle se distingue surtout des dents de C. Lawleyi par ses en effet, fort grêles, et la dent figurée par Lawley ne montre aucune trace de la paire de denticules qui, dans la dent du Tertiaire de l'île de la Trinité et souvent aussi dans les dents de C. anguineus, séparent le cône médian des cônes externes. La dent de l'île de la Trinité a beaucoup plus de rapports avec les dents de C. anguineus. Les cônes ont le même galbe, chez les deux types, et, en dehors de la disparité observée dans les dimensions des dents comparées, les différences ne consistent plus que dans la forme des denticules, qui sont allongés mais grêles dans la dent de l'île de la Trinité, tandis qu'ils sont rudimentaires, plus obtus et parfois même absents dans les dents de C. anguineus. Il n'est pas impossible que l'on découvre un jour — lorsqu'on disposera de matériaux plus nombreux — que les caractères qui distinguent la dent de l'île de la Trinité des dents de C. anguineus ne sont pas suffisamment constants pour justifier une coupure spécifique, et qu'ils doivent être ramenés à la valeur de ceux qui servent à différencier les variétés d'une même espèce. Quoi qu'il en soit, la dent de l'île de la Trinité indique une forme nouvelle du genre Chlamydoselachus, à laquelle je donne le nom de C. Tobleri, en l'honneur de M. Aug. Tobler, qui a recueilli cette dent au cours d'un voyage à l'île de la Trinité. Gisement de « Chlamydoselachus Tobleri ». — Gomme je l'ai indiqué plus haut, la dent de C. Tobleri qui vient d'être décrite est incluse dans une roche marno-calcaire, tuffoïde et légèrement jaunie par oxydation, qui fut rejetée par le volcan de boue de Chagonary (district d'Oropuche), dans l'île de la Trinité (Petites-Antilles). Cette roche renferme des traces de Globigérinidés. Son âge est, d'après M. Tobler, oligocène ou miocène.

Discussion
WELTON, 1979 [2517] couldn't locate the specimen in Switzerland, Belgium and France and he considered the name a nomen dubium, PFEIL, 1983 [1886] follows the opinion of WELTON.

Remarks
valid after Pfeil (1983) p. 77 [1886];

References
KRUCKOW, T. & THIES, D. (1990)
Die Neoselachier der Paleokaribik (Pisces: Elasmobranchii). Courier Forschungsinstitut Senckenberg, 119: 1–102
PFEIL, F.H. (1983)
Zahnmorphologische Untersuchungen an rezenten und fossilen Haien der Ordnungen Chlamydoselachiformes und Echinorhiniformes. Palaeo Ichthyologica, 1: 1–315, 146 fig.
WELTON, B.J. (1979)
Late Cretaceous and Cenozoic Squalomorphii of the Northwest Pacific Ocean. PhD, Univ. of California Berkeley, 553 p., 71 fig.
PHILLIPS, F.J. & WELTON, B.J. & WELTON, J. (1976)
Paleontologic studies of the Middle Tertiary Skooner Gulch and Gallaway Formations at Point Arena, California. In: A. E. Fritsche, H. Terbest, Jr., & W. W. Wornardt (eds.), The Neogene symposium. Proc. Soc. Econ. Pal. Min. (Pacific Sect. Ann. Meeting, San Francisco) 137–154. 5 figs. 5 pls.
ANDREWS, S.M. & GARDINER, B.G. & MILES, R.S. & PATTERSON, C. (1967)
CHAPTER 26 Pisces In: The Fossil Record. HARLAND, W.B. et al. (Eds.) 1967, London (Geological Society), pp: 627-683
LERICHE, M. (1938)
Contribution à l'étude des poissons fossiles des pays riverains de la Méditerranée américaine (Venezuela, Trinité, Antilles, Mexique). Mémoires de la Société Paléontologique Suisse, 61 (1): 42 p., 5 fig., 4 pl.
SMITH, B.G. (1937)
VI. The anatomy of the frilled shark Chlamydoselachus anguineus Garman. Bashford Dean Memorial Volume ARCHAIC FISHES: 331–520
GUDGER, E.W. & SMITH, B.G. (1933)
V. The Natural History of the Frilled Shark, Chlamydoselachus anguineus. Bashford Dean Memorial Volume ARCHAIC FISHES, 243–330, 5 pl., 31 fig.
LERICHE, M. (1929)
Sur une forme nouvelle du genre Chlamydoselachus (C. tobleri) rejetée par le volcan de boue de Chagonary (île de la Trinité, Petites-Antilles). Bulletin de la Société Belge de Géologié, de Paléontologie et d'Hydrologie, 38 (1): 55–58, 2 fig.