Odontaspis (Synodontaspis) robusta

Leriche, 1922


Classification: Elasmobranchii Lamniformes Odontaspididae

Reference of the original description
Leriche, M. (1922)
Les poissons paléocènes et éocènes du Bassin de Paris (Note additionnelle). Bulletin de la Société géologique de France, (Serie 4), 22, 177–200

Types
Odontaspis (Synodontaspis) robusta



Description:


Citation: Odontaspis (Synodontaspis) robusta Leriche, 1922: In: Database of fossil elasmobranch teeth www.shark-references.com, World Wide Web electronic publication, Version 12/2021

No image available.
Please send your images of "Odontaspis (Synodontaspis) robusta" to
info@shark-references.com

Description
Original diagnose after Leriche (1922) p. 182 [1437]: 10. Odontaspis robusta Leriche. — J'ai désigné sous ce nom (M. Leriche. Sur les restes de Poissons remaniés dans le Néogène de la Belgique. Leur signification au point de vue de l'histoire géologique de la Belgique pendant le Tertiaire supérieur. Bail. Soc. belge de Géol. de Paléontol.et d'Hydrol, t. XXX (1920), p. 117 ; 1921) les dents épaisses et massives que l'on rencontre dans l'Eocène, et qui sont connues depuis longtemps sous le nom de « Lamna » crassidens (R.-W. GIBBES. Monograph of the Fossil Squalidae of the United States. Journ. Acad. of Natnr. Sciences of Philadelphia, 2» sér., vol. I, p. 197 ; 1849. — H. Le Hon. Préliminaires d'un mémoire sur les Poissons tertiaires de Belgique, p. 12 ; 1871. — A. -Smith Woodward. Catalogue of the fossil Fishes in the British Muséum, vol. l. p. 373 (sous le nom d'Odontaspis? crassidens) ; 1889). L'Odontaspis crassidens d'Agassiz est établi sur des dents roulées et souvent fragmentaires, provenant d'une formation tertiaire du Grand-duché de Bade dont l'âge précis resta longtemps indéterminé. D'après les figures qu'Agassiz a données de ces dents, il est difficile de ne pas les confondre avec les dents massives de l'Eocène. J'ai pu étudier un lot considérable de dents faisant partie des collections du Musée de Bâle, et provenant d'un gisement, d'âge vindobonien, identique à celui qui a fourni les dents figurées par Agassiz. Il résulte de cette étude que les dents de l'Éocène et du Vindobonien appartiennent à deux espèces différentes. Dans un mémoire qui paraîtra prochainement ^, je décris la denture de l'espèce vindobonienne (O. crassidens) et indique les caractères qui différencient cette espèce de l'espèce éocène (O. robusta).
Localités. — Saint-Gobain (Aisne) ; Pierrefonds (Oise).

Remarks
in Leriche, 1921 [1436] only name (=nomen nudum), description in Leriche, 1922 [1437];

valid after White (1931) p. 62 [2532];

synonym of Jaekelotodus robustus after Cappetta & Nolf (2005) p. 244 [366]; Ebersole et al. (2019) p. 48 [27789];


References
Cooper, J. (1977)
The palaeontology of the London Clay (Lower Eocene) of the Herne Bay coastal section, Kent, England. Proceedings of the Geological Association, 88(3): 163–178
DOI: 10.1016/S0016-7878(77)80025-4
de Meijer, P. (1973)
Haaietanden en andere fossielen uit de transgressielaag aan de basis van het Ledien bij Aalst. GEA, 6(1): 31-37
Casier, E. (1967)
Le Landénien de Dormaal (Brabant) et sa faune ichthyo­logique. Mémoires de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, 156: 1–66, 10 fig., 8 pl.
Casier, E. (1966)
Faune ichthyologique du London Clay. Trustees of the British Museum: 496 pp., 82 fig., 68 pl.
Kruckow, T. (1965)
Die Elasmobranchier des tertiären Nordseebeckens im nordwestdeutschen Bereich. Senckenbergiana Lethaea, 46a: 215–256
van den Bosch, M. (1964)
Haaientanden uit de fosforietenlaag aan de basis van het Oligoceen in Overijssel en Gelderland. Publicaties van het Natuurhistorisch Genootschap in Limburg, Reeks XIII: 61-78
Gurr, P.R. (1962)
A new fishfauna from the Woolwich Bottom Beds (Sparnacian) of Herne Bay, Kent. Proceedings of the Geologists' Association, 73(4), 419–447, fig. 1–9, pl. 17–26.
DOI: 10.1016/S0016-7878(62)80032-7
Dartevelle, E. & Casier, E. (1959)
Les poissons fossiles du Bas-Congo et des régions voisines. Annales du Musée du Congo Belge, Sér. A(Minéralogie Géologie, Paléontologie), 3, 2(3): 257–568, fig. 77–98, pl. 23–39.
Casier, E. (1950)
Contributions à l'étude des poissons fossiles de la Belgique. IX. La faune des formations dites "paniséliennes". Bulletin de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, 26(42): 1–52, 2 pl.
Casier, E. (1946)
La faune ichthyologique de l'Yprésien de la Belgique. Mémoires du Musée Royal d'Histoire Naturelle de Belgique, 104: 1–267, 19 fig., 6 pl.
van de Geyn, W. (1937)
Das Tertiär der Niederlande mit besonderer Berücksichtigung der Selachier-Fauna. Leidsche Geologische Mededelingen,(9): 177–361, pl. 1–15, 4 cartes.
White, E.I. (1931)
The vertebrate faunas of the English Eocene. I. From the Thanet Sands to the Basement Bed of the London Clay. British Museum(Natural History): 121 p., 162 fig.