Odontaspis robusta

Leriche, 1922


Classification: Elasmobranchii Lamniformes Odontaspididae

Reference of the original description
Leriche, M. (1922)
Les poissons paléocènes et éocènes du Bassin de Paris (Note additionnelle). Bulletin de la Société géologique de France, (Serie 4), 22, 177–200

Types
Odontaspis robusta



Description:


Citation: Odontaspis robusta Leriche, 1922: In: Database of fossil elasmobranch teeth www.shark-references.com, World Wide Web electronic publication, Version 12/2021

No image available.
Please send your images of "Odontaspis robusta" to
info@shark-references.com

Description
Original diagnose after Leriche (1922) p. 182 [1437]: 10. Odontaspis robusta Leriche. — J'ai désigné sous ce nom (M. Leriche. Sur les restes de Poissons remaniés dans le Néogène de la Belgique. Leur signification au point de vue de l'histoire géologique de la Belgique pendant le Tertiaire supérieur. Bail. Soc. belge de Géol. de Paléontol.et d'Hydrol, t. XXX (1920), p. 117 ; 1921) les dents épaisses et massives que l'on rencontre dans l'Eocène, et qui sont connues depuis longtemps sous le nom de « Lamna » crassidens (R.-W. GIBBES. Monograph of the Fossil Squalidae of the United States. Journ. Acad. of Natnr. Sciences of Philadelphia, 2» sér., vol. I, p. 197 ; 1849. — H. Le Hon. Préliminaires d'un mémoire sur les Poissons tertiaires de Belgique, p. 12 ; 1871. — A. -Smith Woodward. Catalogue of the fossil Fishes in the British Muséum, vol. l. p. 373 (sous le nom d'Odontaspis? crassidens) ; 1889). L'Odontaspis crassidens d'Agassiz est établi sur des dents roulées et souvent fragmentaires, provenant d'une formation tertiaire du Grand-duché de Bade dont l'âge précis resta longtemps indéterminé. D'après les figures qu'Agassiz a données de ces dents, il est difficile de ne pas les confondre avec les dents massives de l'Eocène. J'ai pu étudier un lot considérable de dents faisant partie des collections du Musée de Bâle, et provenant d'un gisement, d'âge vindobonien, identique à celui qui a fourni les dents figurées par Agassiz. Il résulte de cette étude que les dents de l'Éocène et du Vindobonien appartiennent à deux espèces différentes. Dans un mémoire qui paraîtra prochainement ^, je décris la denture de l'espèce vindobonienne (O. crassidens) et indique les caractères qui différencient cette espèce de l'espèce éocène (O. robusta).
Localités. — Saint-Gobain (Aisne) ; Pierrefonds (Oise).

Remarks
in Leriche, 1921 [1436] only name (=nomen nudum), description in Leriche, 1922 [1437];

valid after Leriche, 1922 [1437]

synonym of Jaekelotodus robustus after Cappetta & Nolf (2005) p. 244 [366]; Ebersole et al. (2019) p. 48 [27789];


References
Travaglini, A. (1982)
I denti di Squalo fossili. Notiziario di Mineralogia e paleontologia, 31: 3–27, 1 fig., pl. 1–7.
Taverne, L. & Nolf, D. (1978)
Troisième note sur les poissons des sables de lede (Eocène belge): Les fossiles autres que les Otholithes. Bulletin de la Société Belge de Géologié, 87(3): 125–152, 26 fig.
Spaink, G. & Romer, J.H. & Anderson, W.F. (1978)
Het Eoceen in de lokaalmoraine van Losser. Staringia, 4: 3-39
Casier, E. (1957)
Les faunes ichthyologiques du Crétacé et du Cénozoïque de l'Angola et de l'Enclave de Cabinda. Leurs affinités paléobiogéographiques. Comunicações dos Serviços Geológicos de Portugal, 38(2), 269–290
Leriche, M. (1951)
Les poissons tertiaires de la Belgique (Supplément). Mémoires de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, 118: 473–600, pl. 42–47
Leriche, M. (1936)
Les poissons du Crétacé et du Nummulitique de l'Aude. Bulletin de la Société géologique de France, 6, 375–402
Leriche, M. (1922)
Les poissons paléocènes et éocènes du Bassin de Paris (Note additionnelle). Bulletin de la Société géologique de France, (Serie 4), 22, 177–200
Leriche, M. (1921)
Sur les restes de Poissons remaniés dans le Néogène de la Belgique. Leur signification au point de vue de l'histoire géologique de la Belgique pendant le tertiaire supérieur. Bulletin de la Société Belge de Géologié, 30: 115–120